L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

20 décembre 2022

L’APA est une allocation pour les personnes ayant au moins 60 ans. En fonction de votre âge et de votre perte d’autonomie, l’APA sert à payer (en partie ou en totalité) les dépenses nécessaires pour rester à son domicile ou le tarif dépendance de l’établissement médico-social (ex : EHPAD) où on vit.

Il existe deux APA :

  • L’APA à domicile : elle permet de payer les dépenses nécessaires pour rester à la maison malgré la perte d’autonomie
  • L’APA en établissement : elle permet de payer une partie du ratio dépendance en EHPAD (Hébergement pour personnes âgées dépendantes).

 

Les conditions d’attribution

  • Il faut avoir 60 ans ou plus
  • Être en perte d’autonomie, c’est-à-dire avoir besoin d’aide pour accomplir les actes de vie courante et lorsque l’état de santé nécessite une surveillance constante. La perte d’autonomie est mesurée à l’aide de la grille Aggir*. Seuls ceux classés Gir 1, Gir 2, Gir 3 et Gir 4 peuvent obtenir l’APA.

 

Pour bénéficier de l’APA à domicile, il faut résider soit à son domicile, soit au domicile d’un proche, soit chez un accueillant familial, soit dans une résidence autonome (anciennement foyer-logement).

Pour bénéficier de l’APA en établissement, l’établissement d’accueil doit être en France et doit héberger au moins 25 personnes âgées dépendantes. Dans le cas contraire, il faut demander une APA à domicile. 

Si vous bénéficier de l’APA à domicile et que vous envisagez d’aller vivre dans un EHPAD, le montant d’APA qui vous sera attribué ne sera pas le même à domicile et en établissement.

 

Montant de L’APA à domicile selon votre perte d’autonomie définir par la grille Aggir :

Gir

Montant

Gir 1

Au maximum 1 807,89€ par mois

Gir 2

Au maximum 1 462,08€ par mois

Gir 3

Au maximum 1 056,57€ par mois

Gir 4

Au maximum 705,13€ par mois

 

Les ressources non cumulables avec l’APA:

  • Allocation simple d’aide sociale pour les personnes âgées
  • Aides des caisses de retraire
  • Aides financières pour rémunérer une aide à domicile
  • Prestation de compensation du handicap (PCH)
  • Majoration pour aide constante d’une tierce personne
  • Prestations complémentaire pour recours à tierce personne (PCRTP). Toutefois, la personne qui touche la PCRTP peut déposer un dossier de demande d’APA pour voir ensuite choisir celle qui lui convient le mieux entre ces deux allocations.

 

*Cette grille définit plusieurs degrés de perte d’autonomie, allant du Gir 1 (perte d’autonomie la plus forte) au Gir 6 (perte d’autonomie la plus faible).