29 mars 2022

Les Aides Financières

Comment trouver des aides pour le financement de travaux d’accessibilité ?

Quelles aides financières pour un monte-personne ?

Le maintien à domicile étant une préoccupation nationale, l’état et les collectivités locales ainsi que les acteurs de l’âge (CCAS, maison du Département) offrent de nombreuses aides ou subventions pour faciliter l’acquisition et la pose d’un appareil élévateur.

Pour recevoir des aides pour le financement de vos travaux, vous devez identifier les organismes, associations et autres spécialistes à contacter. Pour obtenir un prêt, vous pouvez vous adresser à votre banque par exemple. Vous avez aussi la possibilité de contacter l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) qui accorde des subventions ou Action logement qui propose un prêt à taux réduit.

Un crédit d’impôt peut également être accordé pour les dépenses d’installation ou de remplacement d’équipements conçus pour les personnes âgées ou handicapées. Ensuite, il faut souvent monter un dossier.

D’ailleurs, nous vous conseillons d’attendre la réponse de l’organisme sollicité avant de démarrer les travaux d’accessibilité.

Un crédit d’impôt de 25 %

Locataire ou propriétaire, si vous êtes imposable et souhaitez équiper votre résidence principale d’un monte-escalier, l’Etat propose un crédit d’impôt de 25 % pour vous aider à adapter votre logement à votre situation de handicap ou à la perte d’autonomie.

Ce crédit d’impôt est plafonné à 5000 € pour une personne seule et à 10 000 € si vous êtes en couple.

Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez bénéficier d’un chèque ou d’un virement bancaire du Trésor public de 1 250 € ou de 2 500 € en fonction de votre niveau de ressources.

Pour ce faire, il vous faudra transmettre la facture détaillée de l’équipement avec votre déclaration de revenus.

La TVA réduite à 2.10 %

Fixée à 8.5 % pour les travaux dans le bâtiment, la TVA peut être réduite à 2.10 % lorsqu’il s’agit d’améliorer, de transformer, d’aménager ou d’entretenir une résidence principale ou secondaire construite depuis plus de deux ans, et ce, que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit. La mise en place d’un monte-escalier rentre dans ce cadre sous réserve que son achat et son installation soient réalisés auprès du même professionnel.

L’Anah

Si vous êtes propriétaire et vivez dans un logement qui a plus de quinze ans, l‘Agence nationale de l’habitat propose un accompagnement ainsi qu’une aide financière pour réaliser des travaux d’adaptation de votre logement et notamment l’installation d’un monte-escalier. Selon votre niveau de ressources, cette allocation peut couvrir 35 % ou 50 % de votre projet.

L’APA

Versée par le Conseil départemental et destinée aux personnes de plus de 60 ans sujettes à une perte d’autonomie, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie permet de financer l’aide à domicile mais aussi des aides techniques pour améliorer l’accessibilité de sa maison. Si vous êtes bénéficiaire de l’APA, le Conseil départemental peut prendre une partie des travaux de votre siège montant en charge.

Les Caisses de retraite

Les caisses de retraite complémentaires proposent un large panel d’aides financières en cas de perte d’autonomie en particulier pour adapter son logement. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse afin de vous renseigner sur les financements disponibles et leurs conditions.

La MDPH

Pour les personnes de moins de 60 ans reconnues handicapées à 80 %, les aménagements du logement permettant d’optimiser l’autonomie sont partiellement financés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées.