Ascenseur de maison : Avantages, Modèles et Installation

25 août 2023

SOMMAIRE

Pour les personnes qui rencontrent des difficultés à se déplacer, cet ascenseur de maison devient synonyme d’une autonomie retrouvée. Pour les autres, cette solution de mobilité verticale représente un excellent moyen d’ajouter de la valeur à leur bâtiment, tout en améliorant le confort et en investissant dans l’avenir. Sûr et adaptable à tous les styles, l’ascenseur de maison s’insère de plus en plus dans la vie quotidienne d’un grand nombre de Français.

Qu'est-ce qu'un ascenseur de maison ?

L’ascenseur de maison privatif : votre garantie pour un accès aisé et un niveau de prestige accru au sein des habitations à plusieurs étages.

Pour les individus qui font face à des problèmes de mobilité, l’ascenseur de maison devient synonyme d’indépendance. Pour les autres, cette solution de déplacement vertical représente un excellent moyen d’ajouter de la valeur à leur propriété, tout en améliorant le confort et en investissant dans l’avenir. Fiable et capable de s’adapter à tous les styles, l’ascenseur de maison s’intègre de plus en plus dans le quotidien d’un grand nombre de Français.

CONSULTER NOTRE DERNIER CATALOGUE

Complétez le formulaire ci-dessous pour recevoir votre catalogue des élévateurs





Avantages de l'ascenseur de maison

Il est indéniable que l’ascenseur de maison s’adresse en premier lieu aux personnes à mobilité réduite, aux individus en situation de handicap et aux seniors pour qui le maintien à domicile revêt une importance primordiale. Cependant, il est accessible à tous, notamment aux jeunes familles qui peuvent ainsi aisément transporter poussettes, jeunes enfants et courses entre les étages.

Plusieurs avantages spécifiques incitent particulièrement à envisager l’installation d’une solution de mobilité verticale au sein de votre domicile :

  1. Prolongement du maintien à domicile aussi longtemps que possible.
  2. Facilitation des déplacements pour l’ensemble de la famille.
  3. Valorisation de votre propriété immobilière.
  4. Intégration d’un élément de design à part entière.

En optant pour un ascenseur de maison, vous investissez non seulement dans la praticité au quotidien, mais également dans l’amélioration de la qualité de vie et de la valeur de votre résidence.

Ascenseur de maison 1

Comment bien choisir son ascenseur de maison ?

Lorsqu’il s’agit d’installer un ascenseur de maison, un dispositif d’une telle envergure, de nombreuses considérations techniques et légales doivent être prises en considération.

Voici les questions clés à se poser avant de envisager d’opter pour ce type d’appareil :

  1. Combien d’étages l’ascenseur de maison doit-il desservir ?
  2. Quelle distance est prévue pour son parcours ?
  3. Quel poids sera-t-il amené à supporter ?
  4. Combien d’utilisateurs pourront emprunter l’ascenseur en simultané ?
  5. Où souhaitez-vous installer précisément l’ascenseur de maison ?

Dans un second temps, il est vivement recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser une étude de faisabilité. Un technicien se rendra sur place pour évaluer les défis techniques et déterminer la possibilité d’intégrer la future cage d’ascenseur.

Le professionnel vous présentera ensuite un dispositif en adéquation avec vos contraintes, vos besoins et votre budget. Nous vous proposerons des devis gratuits et sans engagement, ce qui vous permettra de comparer les coûts et les solutions.

Astuce : Si l’espace intérieur de votre logement ne permet pas d’intégrer un ascenseur, il est envisageable d’installer le dispositif depuis l’extérieur.

DEMANDER UN DEVIS
Nous mettons une équipe d'experts à votre disposition
Votre devis en 3 étapes
+5000
Installations
Depuis
1997
Présence
nationale

DEMANDER UN DEVIS

Les caractéristiques et options d’un ascenseur de maison

▸ Capacité d’accueil

En fonction des besoins, l’ascenseur de maison peut être dimensionné pour accueillir de 1 à 5 personnes, voire une personne à mobilité réduite accompagnée de son fauteuil roulant et d’un accompagnateur selon les dimensions de l’ascenseur.

▸ Étages desservis

Qu’il soit installé à l’intérieur ou à l’extérieur, un ascenseur de maison peut desservir un seul niveau et s’étendre jusqu’à 5 étages, incluant éventuellement un sous-sol.

▸ Poids maximal

Variable en fonction des modèles et des besoins, la charge maximale supportée par un ascenseur de maison spécifique peut aller jusqu’à 500 kg. (Pouvant aller jusque 1000 kg pour certains modèles)

▸ Vitesse d’élévation

Nettement plus faible que celle des “ascenseurs classiques”, la vitesse d’ascension d’un ascenseur de maison est légalement limitée à la norme de 0,15 mètres par seconde.

▸ Ouverture de l'ascenseur

Selon le mode d’ouverture choisi, qu’il soit automatique ou manuel, les portes palières d’un ascenseur de maison peuvent être de type battant ou à effacement latéral (portes coulissantes). Afin d’éviter tout risque de collision, certains systèmes sont conçus pour déclencher une réouverture automatique en cas de détection du passage d’une personne.

▸ Commandes d'activation

Pour mettre en marche le système, il est préconisé de maintenir une pression constante sur le bouton d’élévation ou sur la manette de contrôle de l’ascenseur de maison. Néanmoins, certains modèles de cabines peuvent être équipés d’un bouton d’appel à enregistrement pour plus de praticité.

▸ Sécurité

Les ascenseurs de maison comprennent divers dispositifs de sécurité, tels que l’ouverture manuelle des portes (via une clé de déverrouillage), des boutons d’alerte, une ligne d’appel d’urgence et un éclairage de sécurité.

▸ Accueil d'un fauteuil roulant

Pour accueillir une personne en fauteuil roulant dans l’ascenseur de maison, les dimensions minimales de la cabine doivent être de 80 cm de largeur sur 130 cm de profondeur, avec une empreinte au sol d’au moins 115 cm de largeur sur 140 cm de profondeur.

▸ Ajout d'une main courante

Il est possible d’intégrer une barre d’appui à votre ascenseur de maison pour garantir le maintien et l’équilibre des utilisateurs.

Faut-il une autorisation pour installer un ascenseur de maison ?

▸ Quelles démarches ?

Selon les règlements de l’urbanisme, il n’est pas obligatoire de soumettre une demande de permis de construire pour des travaux intérieurs effectués chez un particulier, dans les situations suivantes :

  1. Lorsqu’aucune nouvelle surface de plancher n’est créée,
  2. Lorsque l’apparence extérieure du bâtiment reste inchangée,
  3. En l’absence de changement de destination du bâtiment (par exemple, transformation d’un commerce en logement).
 

En conséquence, dans la plupart des cas, l’installation d’un ascenseur de maison particulier à l’intérieur ne nécessite pas de permis de construire. Une simple déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de votre commune est suffisante.

Le dossier de déclaration comprendra le formulaire Cerfa dédié ainsi que diverses pièces (plan de situation, plan de masse, plan de coupe, document graphique et note décrivant la nature et le type des travaux).

Une fois le dossier soumis, l’autorité administrative dispose d’un mois pour exprimer un éventuel refus. Au-delà de ce délai, l’absence de réponse équivaut à une autorisation pour la réalisation du projet.

À noter : Pour l’installation d’un ascenseur de maison privé dans une copropriété, une décision doit être prise en assemblée générale, impliquant le vote de l’ensemble des copropriétaires de l’immeuble.

▸ Dans quels cas un permis de construire est-il nécessaire?

Toutefois, certaines circonstances spécifiques requièrent le dépôt d’une demande de permis de construire pour l’installation d’un ascenseur de maison :

  1. Lorsqu’il s’agit d’un ascenseur de maison installé à l’extérieur, étant donné que cela implique une modification de l’apparence extérieure du bâtiment.
  2. Lorsque la résidence est localisée dans une zone protégée sous la juridiction de l’ABF (Architecte des Bâtiments de France).

Quelles normes et quelles précautions pOUR L'INSTALLATION D'UN ASCENSEUR DE MAISON ?

Un ascenseur de maison doit obligatoirement être pourvu de la marque CE ou NF et se conformer aux normes de sécurité en vigueur, telles que détaillées dans les articles R125-1 à R125-2-41 du Code de la construction, ainsi que dans la directive machine 2006/42/CE. Ces réglementations définissent les dispositifs de sécurité à intégrer, incluant par exemple un mécanisme anti-happement.

Bien que destinés à un usage privé, les ascenseurs de maison sont soumis à plusieurs règles et normes. L’objectif est de minimiser les risques de collision, d’électrocution, d’incendie, de cisaillement, d’écrasement, de blocage et d’usure matérielle.

Afin de garantir une sécurité optimale pour les utilisateurs, la directive machine 2006/42/CE restreint la vitesse maximale de déplacement d’un ascenseur de maison à 0,15 mètre par seconde et exige la présence d’une marque CE sur le dispositif.

En outre, la norme NF EN 81-41 établit plusieurs mesures pour les automatismes destinés à soutenir une élévation verticale.

À cette fin, un ascenseur de maison doit inclure les éléments suivants :

  • Une cabine avec une porte,
  • Un système de communication intégré au panneau de commande (comme un téléphone ou un interphone),
  • Un système de ventilation,
  • Un régulateur de vitesse,
  • Un dispositif anti-chute,
  • Un éclairage à l’intérieur de la cabine,
  • Un éclairage de secours en cas de coupure de courant,
  • Une protection et une signalisation du système électrique,
  • Un dispositif permettant de sécuriser l’intervention des secours (comme un mécanisme anti-happement).

Quels sont les différents modèles existants ?

Une variété importante d’ascenseurs de maison est disponible sur le marché. Opter pour le modèle adéquat requiert la prise en compte de plusieurs éléments, parmi lesquels figurent la disposition de votre résidence, la superficie disponible, ainsi que vos besoins spécifiques tels que la taille de la cabine et la capacité de charge. Vos préférences esthétiques et le budget dont vous disposez jouent également un rôle crucial dans cette décision.

▸ L’ascenseur de maison sans local machine

Afin d’économiser de l’espace, certains ascenseurs adoptent une approche sans local technique en intégrant la mécanique dans la structure de leur porte. Ces modèles plus compacts et plus silencieux se révèlent essentiels dans les bâtiments où la disponibilité d’espace est restreinte. Ces options sont disponibles pour les systèmes hydrauliques à traction, ainsi qu’en version électrique. Cependant, il est important de noter qu’une excavation devra être prévue au niveau le plus bas pour accueillir la cabine de l’ascenseur.

▸ l’ascenseur de maison en gaine maçonnée

La plateforme élévatrice se déplace au sein d’une gaine fermée, reposant sur la structure du bâtiment. Cette installation, qui s’intègre dans la structure maçonnée de l’édifice, est réalisable lorsque l’emplacement prévu pour son installation comprend un mur porteur.

▸ l’ascenseur de maison autoporté

Pour surmonter les limitations liées à la structure du bâtiment (comme l’absence de mur porteur ou le manque d’espace pour une gaine), on opte pour l’installation d’un pylône autoporteur métallique, à l’intérieur duquel la cabine de l’ascenseur se déplace. Cette approche offre des avantages esthétiques grâce à un design personnalisable, et permet d’optimiser l’espace en éliminant la nécessité d’une gaine traditionnelle.

▸ Ascenseur de maison fermé ou panoramique ?

Reste à choisir la cabine qui correspond à vos préférences. Un modèle panoramique autoportant ajoute du caractère à votre résidence. Lumineux, il se fond de manière plus raffinée dans votre espace intérieur. Cependant, il peut causer des sensations de vertige chez les personnes sensibles, et les surfaces vitrées impliquent un entretien régulier.

D’autre part, les ascenseurs fermés à gaine maçonnée procurent un sentiment de sécurité aux individus sujets au vertige, même s’ils sont moins esthétiques. Cependant, certains modèles haut de gamme se distinguent par la qualité de leurs matériaux : sol soigné, panneaux décoratifs en bois, verre ou aluminium, éclairage LED en dalles ou en spots, panneau de contrôle high-tech… Évidemment, l’utilisation de matériaux comme le marbre peut alourdir la cabine et par conséquent, augmenter la consommation d’énergie.

Ascenseur de maison - gaine
Gaine maçonnée - fermée
ascenseur de maison - gaine 2
Gaine panoramique

▸ électrique, hydraulique ou pneumatique ?

ÉLECTRIQUE

La cabine de l’ascenseur de maison est tenue par des câbles, des chaînes ou vis sans fin et s’élève grâce à un moteur.

La cabine dotée d’un contrepoids se déplace à l’aide d’un guide dans une gaine de tôle ou vitrée, ou dans un pylône autoporteur.

Les modèles à câbles nécessitent un système de contrôle et une salle des machines.
Les modèles avec chaînes peuvent se passer de la salle des machines.

L’ascenseur à vis sans fin permet de réaliser des installations très compactes dans un espace réduit. Il travaille « en poussant » et a la possibilité de s’insérer dans un deuxième élévateur à vis sans fin, axe contre axe, et de l’alimenter directement, sans avoir à passer à travers des trémies. 

Avantages :

– vitesse de déplacement plus rapide,
– déplacement plus fluide,
– économie d’énergie, grâce au contrepoids qui équilibre la charge de la cabine.

Inconvénients :

– coûts d’installation élevés (de 15 à 25 % de plus qu’un ascenseur hydraulique),
– entretien plus complexe pour les systèmes à traction, car les commandes de la machine se trouvent dans la hauteur sous dalle (entre l’étage fini le plus élevé et le plafond de la gaine) peu accessible,
– les modèles à câbles ont une salle des machines plus encombrante.

HYDRAULIQUE

L’élévation de la cabine est réalisée au moyen d’un vérin.

Lorsqu’on actionne le bouton de commande, un piston contenant de l’huile soulève la cabine.

En relâchant le bouton de commande, la cabine descend.

Avantages :

– Possibilité d’opter pour une cabine spacieuse, pouvant accueillir un fauteuil roulant ainsi que plusieurs personnes.
– Capacité de charge élevée, allant jusqu’à 500 kg.
– Salle des machines distincte, contribuant à un fonctionnement plus silencieux de l’ascenseur.
– Installation moins onéreuse que les ascenseurs électriques.
– Économie d’espace en optant pour un ascenseur hydraulique sans fosse.

Inconvénients :

– Vitesse de déplacement limitée.
– Nécessité d’un entretien régulier par un professionnel.
– Consommation d’énergie élevée (le vérin doit vaincre la gravité pour soulever la cabine) ainsi que de l’huile.

PNEUMATIQUE

Il tire parti de la force de l’air, en exploitant les principes de la pneumatique et du vide.

La cabine de l’ascenseur se déplace au sein d’une gaine verticale cylindrique.

Avantages :

– N’exige ni cuvette ni salle des machines, ce qui en fait l’option la plus aisée à intégrer dans une habitation préexistante.
– Installation à la fois rapide et économique.
– Occupation de l’espace minimale.
– Fonctionnement silencieux.
– Réduction de la consommation énergétique et des coûts d’entretien.
– En cas de panne de courant, la cabine descend au niveau le plus bas, assurant la sécurité du passager.

Inconvénients :

– En général, la cabine est de taille plus restreinte.
– Capacité de charge maximale plus limitée (jusqu’à 250 kg).
– Esthétique contemporaine (tube en verre) qui peut ne pas convenir à tous les styles d’habitation.

Les types de services

▸ Le service simple

Pour un fonctionnement basique, l’utilisateur entre et sort de l’ascenseur de maison par une seule et unique porte.

▸ Le service opposé

Lorsque la porte d’entrée et la porte de sortie d’un élévateur se font face, cela correspond à un mode de fonctionnement en service opposé.

L’utilisateur entre d’un côté et ressort par la porte en vis-à-vis.

▸ Le service en angle

Quand la conception architecturale le requiert, l’accès à la cabine de l’ascenseur de maison peut être prévu des deux côtés adjacents.

Toutes les maisons sont-elles adaptées aux ascenseurs ?

Quelle que soit la nature de votre habitation, qu’elle soit contemporaine ou ancienne, l’installation d’un ascenseur de maison est une option envisageable. Il suffit de choisir le modèle approprié. À cet égard, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement d’architectes ou d’entreprises spécialisées. Ces professionnels seront en mesure de vous orienter vers les solutions adéquates et d’évaluer la faisabilité du projet. Bien que toutes les maisons puissent être équipées, parfois, un brin d’imagination s’avère nécessaire.

En effet, pour permettre l’installation d’un ascenseur, il est essentiel d’avoir un point d’entrée et un point de sortie. La distribution des pièces peut varier d’un étage à l’autre, et ce qui constitue votre hall d’entrée au rez-de-chaussée pourrait être une salle de bains quelques mètres plus haut. Ainsi, pour intégrer ce genre d’aménagement, il peut être requis de modifier l’affectation d’une pièce existante ou même de la condamner. Par exemple, une chambre pourrait être transformée en bureau qui abrite l’un des points d’accès de l’ascenseur. Afin de garantir une parfaite harmonie avec votre espace, il est recommandé d’apporter une attention particulière au design, de manière à ce que l’ascenseur de maison se fonde de manière optimale dans son environnement. Vous avez la possibilité de personnaliser l’intérieur de votre ascenseur de maison ou encore de choisir des portes sur mesure, afin de créer une intégration visuelle réussie.

Ascenseur de maison : un modèle de sécurité

Un ascenseur de maison est un dispositif complexe. Afin d’assurer la sécurité de tous, usagers comme techniciens, il est donc primordial de respecter un certain nombre de règles. Plusieurs lois et réglementations ont ainsi vu le jour au fil des années.

▸ équipement

Les ascenseurs de maison sont soumis à diverses règles et doivent inclure obligatoirement certains équipements. Vous n’avez pas à vous inquiéter en cas de panne de courant : un mécanisme de sécurité assure la descente de la cabine au palier inférieur et l’ouverture automatique des portes une fois que l’appareil s’est stabilisé.

En ce qui concerne les équipements, c’est la directive machine 2006/42/CE ainsi que la norme EN81-41 qui s’appliquent. Cela implique la présence de divers équipements obligatoires dans votre ascenseur de maison, tels que :

– Un système de détection de présence au niveau des portes.
– Un dispositif de téléalarme permettant la communication entre la cabine et un service d’intervention.
– Un limiteur de vitesse associé à un parachute de cabine (dans le cas des ascenseurs électriques).
– Une ventilation.
– Un éclairage de secours.
– Un dispositif anti-happement qui assure la sécurité des techniciens lors des interventions près des éléments mobiles tels que les poulies, les câbles et les courroies de transmission.

Pour les ascenseurs privés, la vitesse est également limitée à 0,15 mètre par seconde (soit environ 40 à 50 secondes entre deux étages). Cette vitesse est considérablement plus basse que celle des Établissements Recevant du Public (ERP), qui sont soumis à une réglementation distincte.

▸ MAINTENANCE

La directive CE Machine 2006/42 permet aux ascenseurs de maison de bénéficier d’une réglementation moins contraignante par rapport aux ascenseurs classiques. Cela signifie qu’aucun entretien lourd n’est strictement requis. Néanmoins, il est fortement recommandé de faire effectuer une maintenance préventive par un professionnel spécialisé afin de garantir le bon fonctionnement de votre équipement à long terme.

La maintenance engendre certes un coût supplémentaire, mais il est de 4 à 5 fois moins élevé que celui associé à un ascenseur traditionnel. De plus, le budget initial investi peut être considérablement réduit grâce à une série d’aides financières telles que des primes, des subventions et des avantages fiscaux.

Comment se passe l'installation d'un ascenseur de maison ?

Pour faire installer un ascenseur dans votre domicile, vous devez faire appel à des professionnels. Que ce soit des architectes ou des spécialistes de ce type de machines, ils évaluent tout d’abord la faisabilité du projet. Pour cela, vous devez déterminer les pièces où faire coordonner les différents points d’accès. Il existe beaucoup d’élévateurs à poser, qui n’ont pas besoin de fosse pour être installés et donc aucun travaux. 

Dans le cas d’un ascenseur à gaine, un professionnel vous orientera vers les murs porteurs, mais aussi vers les angles. Disposer de plusieurs points d’ancrage vous permet en effet de réduire les coûts de maçonnerie liés à la construction d’une gaine. Il faut également vérifier que des conduits d’eau ou d’électricité ne viennent pas entraver le chemin de l’ascenseur. Dans les deux cas, vous devrez faire valider le percement du sol par un maître d’oeuvre, pour éviter de fragiliser la structure de votre habitation.

Une fois le projet établi et le devis signé, vous devez prendre contact avec votre maçon pour qu’il réalise la gaine. Le sol doit également être aplani au maximum pour ne pas créer d’appel d’air dans la cabine. Pour un ascenseur posé à l’extérieur de votre maison, vous devez demander une autorisation de travaux, qui n’est toutefois pas nécessaire pour une installation en intérieur. Vous devez également déclarer la structure auprès de votre assureur. Une fois cette opération effectuée, votre ascenseur peut être installé. Une révision régulière est nécessaire pour s’assurer que les équipements sont toujours en bon état et que vous n’encourrez pas de danger. L’installateur propose en général un forfait de maintenance en fonction de l’appareil choisi. Pour un ascenseur fonctionnant à l’aide de la pression hydraulique, une révision annuelle est par exemple préconisée.

Combien me coûtera un ascenseur de maison ?

Comme pour tout produit technique conçu pour s’adapter à la configuration spécifique de votre résidence, il est complexe de fournir un prix précis pour un ascenseur de maison. Il est conseillé de solliciter plusieurs devis afin de comparer les différentes solutions ainsi que leurs coûts associés.

Le coût d’un ascenseur autoportant est généralement plus élevé que celui d’un ascenseur en gaine maçonnée. Cependant, il est important de noter que l’installation de ce dernier nécessite également des travaux de maçonnerie, de placoplâtre et de peinture, dont les dépenses ne sont pas incluses dans les tarifs présentés ci-dessous.

Voici une fourchette de prix approximative :

 

Prix pour 2 niveaux :  RDC, 1er étage
Ascenseur à gaine maçonnéeAscenseur autoportant
De 15 000 à 18 000 €De 17 000 à 25 000 €
Prix pour 3 niveaux :  RDC, 1er étage, 2ème étage
Ascenseur à gaine maçonnéeAscenseur autoportant
De 18 000 à 23 000 €De 21 000 à 30 000 €
Prix pour 4 niveaux :  RDC, 1er étage, 2ème étage, 3ème étage
Ascenseur à gaine maçonnéeAscenseur autoportant
De 21 000 à 28 000 €De 25 000 à 35 000 €
Coût additionnel par étage supplémentaire
Ascenseur à gaine maçonnéeAscenseur autoportant
Supplément de 3 000 à 4 000 €Supplément de 4 000 €

Les coûts annexes à l'installation d'un ascenseur de maison

Lorsqu’un projet d’ascenseur est envisagé, il peut influencer d’autres aspects de la résidence, notamment pour garantir son bon fonctionnement et sa sécurité. Ainsi, il est souvent nécessaire de tenir compte d’autres éléments lors de l’évaluation du coût d’un ascenseur de maison.

Ouverture dans la dalle : La réalisation d’un ascenseur implique invariablement la création d’une ouverture entre deux niveaux, appelée trémie, similaire à celle d’un escalier. Cette opération doit préserver l’intégrité structurelle du bâtiment et requiert l’intervention d’une entreprise spécialisée dans le découpage du béton et le renforcement structurel.

Niveaux supplémentaires : Évidemment, le coût d’un ascenseur de maison augmente en fonction du nombre de niveaux à relier. En moyenne, l’ajout d’un étage supplémentaire se situe entre 3 000 € et 5 000 €.

Revêtement de sol : Selon l’ampleur des travaux effectués sur la dalle, il peut être nécessaire de poser un nouveau revêtement de sol sur un ou plusieurs niveaux. On peut ainsi envisager le coût d’un parquet ou d’un carrelage, par exemple.

Système d’interphone : Pour résoudre les problèmes d’accessibilité, il est fréquent de mettre en place un interphone ou un autre dispositif de communication entre les différents niveaux desservis par l’ascenseur de maison.

DEMANDER UN DEVIS
Nous mettons une équipe d'experts à votre disposition
Votre devis en 3 étapes
+5000
Installations
Depuis
1997
Présence
nationale

DÉCRIVEZ NOUS VOTRE BESOIN